Category Archive: Rubaiyat

Sagesse du trèfle

by

Dans ce climat providentiel, Ma fleur prospère sous le ciel ; Et l’on me dit que les avettes En font un délectable miel.

Une autre nef bizarre

by

C’est un navire surprenant ; Les marins sont malcomprenants, Mais bien capables d’accueillir Les sirènes d’eux s’éprenant.

Grandeur de Pégase

by

C’est notre aérien palefroi, Je sais qu’il ne craint pas le froid Ni la chaleur, car presque rien Chez lui ne provoque l’effroi.

Horloger planétaire

by

Tu peux voir cet oiseau nocturne Ajustant le cours de Saturne À celui des autres planètes, C’est notre horloger taciturne.

Fantôme d’un canidé

by

— Est-ce d’un chien le corps astral Qui dérive dans le mistral ? — Non, c’est celui d’un monotrème Venu de l’hémisphère austral.

Oiseau d’avril

by

Cet oiseau marche au long d’un quai désert, Mais d’autres fois il vole dans les airs ; Il peut ainsi partir en Allemagne Et se poser au bord de la Weser.

Ration de survie

by

Assiégés dans la citadelle, Nous n’avions pas de mortadelle ; Un caporal prit une anguille, Le cuistot se contenta d’elle.

Nostalgie du lys

by

Le lys de notre ancien royaume Protégeait les blés et les chaumes; Je le revois sur des blasons, Et dans mon coeur ça met un baume.

Alpha Catoblepae

by

Étoile aux rayons irisés Qui,de plus, sont polarisés ; Les habitants des trois planètes Boivent du vin madérisé.