Category Archive: Rubaiyat

Martre urbaine

La martre de Monmartre vient, Roulant sa roue, je me souviens Qu’elle apprit ce tour dans un cirque ; Et moi, jamais je n’y parviens. Advertisements

Méditations bien arrosées

Sous le palmier médite un Maître Ne quittant point son périmètre ; Il boit les meilleurs vins du monde, Autant qu’il peut se le permettre.

Poirier solipsiste

En mon jardin rêve un poirier Qui se croit un aventurier ; S’il avait vraiment ce talent, Je pense que vous le sauriez.

Sablier abyssal

Près du sablier des grands fonds, Le temps dans un néant se fond ; C’est un sablier de malheur, Mais les poissons s’en satisfont.

Déesse et démon

Démon-loup, déesse-licorne, Vous dansez au jardin qui s’orne D’un Arbre, et non pas d’une Croix ; Vous en délimitez les bornes.

Gavialromulus et Remusgavial

— Nous qui sommes « gaviaux », comprends-tu, mon cher frère… — Nous qui sommes « gavials », sans vouloir te déplaire ! (Aucun des deux ne sait le pluriel de son nom,… Continue reading

Sans ambition === 無所得

— Ne vouloir aucun résultat, Dit le moine, et le répéta. — Maître, c’est bien sans le vouloir Que j’eus mon doctorat d’État.

Agneau de la fable

Je ne bois pas à la rivière, Je reçois le lait de ma mère ; La Fontaine m’a confondu Avec du bétail ordinaire.

Cycnusromulus et Remuscycnus

En voilà deux qui rivalisent ; Tantôt, c’est par des vocalises, Tantôt, c’est en environnant Leurs territoires de balises.