Tag Archive: Dupanloup

Sainteté de Félix Dupanloup

by

Image d’Herald Dick Cet évêque eut noble destin ; Il fut en forme, le matin, Et ce ne fut pas rêverie, Constatez-le, je vous en prie. Ce qui se dresse lentement En direction… Continue reading

Dupanloup dans Strasbourg

by

Image du blog Herald Dick Magazine C’est un rendez-vous entre évêques, Au joli palais de Strasbourg ; On y mange des petits fours, On rit dans la bibliothèque. Le service est fait par… Continue reading

Modestie d’un évêque

by

Composition de Cochonfucius Dupanloup, de ses dons, ne montrait point d’orgueil ; Il était recueilli dans les cérémonies, Chérissait le savoir, cultivait l’harmonie, Aux vestales faisait le plus charmant accueil. De ses nombreux… Continue reading

Évêque et chanson

by

Composition de Cochonfucius Dupanloup déclara : Si caricatural Que puisse être un couplet, mon indulgence est grande. Quel mal si les enfants le chantonnent en bande ? Je garde, quand à moi, mon… Continue reading

La brune nonne

by

Composition de Cochonfucius Ceux-là qui vont au bois, sont évêque et novice, L’évêque va chantant et la nonne soupire. — Qu’as-tu à soupirer, ma brune carmélite ? — J’ai le coeur bien épris… Continue reading

Vespéral office

by

Composition de Cochonfucius Évêque, si tu vas au bal, Prends bien garde au plancher qui glisse. Garde-toi du rut animal, N’effarouche point les génisses ; Tu veux devenir cardinal, Ça vaut bien quelques sacrifices,… Continue reading

Corvées d’ange gardien

by

Composition de Cochonfucius Du père Dupanloup l’ange n’apprécie guère D’avoir à voleter près d’une montgolfière, Surtout laissant traîner on ne sait quoi par terre. Du père Dupanloup l’ange apprécie fort peu D’avoir à… Continue reading

Félix, puissant évêque

by

Composition de Cochonfucius Nous respectons Priape et louons Dionysos Sans lesquels l’univers partirait en quenouille ; Nous écoutons chanter l’amoureuse grenouille, Qui dit en son jargon : Peut-être, c’est un os. Nous aimons… Continue reading

Oratoire

by

Dupanloup, délaissant les maisons mal famées, Se trouve un ermitage en un recoin perdu Et, cessant d’être auprès des dames assidu, Déclare pour toujours sa braguette fermée. Plus de nuits au bordel, plus… Continue reading