Category Archive: Sonnet

Planète accablante

by

La nef cosmique accoste une planète morne,Car pour nous rendre ailleurs nos efforts furent vains ;Les gens de cet endroit n’ont que du mauvais vin,Chose qui peut conduire au désespoir sans bornes. Un… Continue reading

Amphisbène de sinople

by

Entre mes deux cerveaux règne un fort décalage,Je suis un amphisbène, un poisson mal fichu ;Je ne refuse point le sort qui m’est échu,Car, j’en ai l’impression, ça se calme, avec l’âge. Au… Continue reading

Feuille de gueules

by

La tache rouge auprès d’un mur de pierre griseEst une feuille morte à la vive couleur ;Nous la voyons, songeuse et calme dans la brise,Elle qui ne pourra voir le retour des fleurs.… Continue reading

Tour d’azur grandiose

by

  Ici la tour d’azur magnifique se dresse,Ses antiques vitraux s’éclairent chaque nuit ;Un fanal de sinople au-dessus du toit luitEt chantent en latin les nonnes et l’abbesse. La nuit se fait profonde… Continue reading

Longue route

by

Pour se rendre là-bas, ça nous fait une trotte,Donc nous devrons rouler jusqu’au soir ténébreux ;Nous planterons la tente au coeur d’un bois ombreux,Sauf si nous préférons dormir dans une grotte. D’ainsi m’accompagner,… Continue reading

Murmure de la ruche

by

Autour de leur maison les avettes chantonnent,Heureuses de leur vie et du labeur du jour ;Un faux-bourdon, bercé par cet air monotone,Développe en son coeur un sentiment d’amour. Sachez qu’un peu plus tard,… Continue reading

Zèbre-loup

by

Ce bel hybride, il a double vigueur,Cela fait peur aux moutons du bocage ;Le berger même en pourrait prendre ombrageOu s’angoisser pour les agneaux fugueurs. Mais n’ayez crainte, il est plutôt charmeur,Ce compagnon… Continue reading

Trinité de corpuscules

by

Du triple petit dieu qui rêve dans la nuit,Le long discours emprunte un parcours circulaire ;Quelques théologiens jadis le calculèrent,Le plus sage d’entre eux parfaitement le suit. Son collègue pourchasse un démon qui… Continue reading

Obélisque sous la lune

by

Mon corps est gris, mon chef n’est plus doré,La lune bleue de son éclat m’honore ;Un texte saint sur moi se lit encore,Parlant aux dieux autrefois adorés. Moi, j’ai connu leurs temples colorésOù… Continue reading