Tag Archive: Politique

Ligne blanche

Toile de Barnett Newman La liberté advient par une ligne blanche Qui marque les confins du jour et de la nuit ; Elle passe la rive et la lisière franche, Puis franchit le… Continue reading

Bernard Dimey voit un duc

Pochette de disque J’étais duc, fils de duc, en position centrale Dans ce petit terroir, dans ce petit troupeau. Textes préfectoraux, décrets municipaux Ne font point oublier l’autorité ducale. Taxer les paysans d’une… Continue reading

Deuxième tour

  Toile de George Bellows Nicolas voit fumer la fin de sa chandelle.Il voit ses électeurs, au loin, se défilant.Ceux qui, de sa grandeur, allaient s’émerveillantOnt eu le temps, déjà, de se faire… Continue reading

Scrutin

Toile de George Bellows Nicolas, qui de France es le plus fier emblème, Il convient de chanter, en ce jour, ta grandeur. Ces nombreux ennemis dont tu es pourfendeur Ont vu que le… Continue reading

Consolation politique

Photo de Robert Doisneau «La période qui vient est dite électorale, Pourtant, j’aimerais mieux un monde sans seigneurs. Si de les désigner nous recevons l’honneur, (Merci à eux pour la satisfaction morale), Nous… Continue reading

Une majorité

Toile de Maccari Une majorité de sénateurs gauchistes ! Le monde est aux aguets, la France va changer, Car nos grands électeurs, au mépris du danger, Ont commis, à eux tous, ce vote… Continue reading

L’Europe

Photographie anonyme Tous aujourd’hui unis dans une belle Europe, Britanniques, Germains et Francs en amitié D’un monde de progrès ont bâti le chantier, Qui est pourtant un peu chantier de Pénélope. Autrefois on… Continue reading

La révolte

Peinture Hippie Le pouvoir exercé par un vieux général Les milliers d’étudiants en pleine découverte D’une nouvelle vie à tous plaisirs ouverte Et l’envie de casser l’antique ordre moral Et c’est la liberté qui passa son oral Obtenant brillamment son bac de langue verte Et plus d’une façade alors fut recouverte D’admirables morceaux de jargon théâtral Les bourgeois prenant peur ont imploré leurs dieux Pour que les étudiants redeviennent studieux Décrochant leur licence et aussi leur maîtrise Le calme est revenu et même un peu d’ennui Les cris des révoltés n’ont plus charmé nos nuits Et l’Histoire a conclu « c’était une méprise »