Pachyderme d’or

Laureana_di_Borrello-Stemma

Image du blog Herald Dick Magazine

Je suis l’éléphant d’or, j’habite loin des villes,
Et je suis le plus sage, à ce que l’on m’a dit.
Chez les bons paysans, je pâture à crédit,
Ce que j’y laisse rend leur herbage fertile.

Je ne me livre pas à des plaisirs futiles,
Sauf un baril de vin, le soir du vendredi,
En retrouvant ce temps qui, sur sept, est béni ;
La boisson me procure un voyage immobile.

Le samedi matin, j’écoute les oiseaux
Ou bien les doux bergers aux flûtes de roseaux,
Sous le vaillant soleil que les arbres tamisent.

Je ne suis roi ni prince, héros ni empereur,
Je suis un animal au brave petit coeur,
Et, tel un homme heureux, je n’ai pas de chemise.

Advertisements