Gardien de la ménagerie

Islande

Image du blog Herald Dick Magazine

Maître du beau jardin où tant de monstres sont,
Tu leur tiens compagnie en chantant des chansons.

Un aigle blanc reprend tes plus fameuses rimes,
Lorsqu’il va, survolant les confins maritimes ;
Et le dragon qui plane, à la grâce de Dieu,
Commence la journée en disant tes mots bleus.

Il chante encore mieux, le boeuf aux cornes d’or,
Il donne de la voix, toujours un peu plus fort,
Proclamant les couleurs de l’île qui va seule,
D’azur croisé d’argent et surcroisé de gueules.