Volatile de gueules

Garuda_Emblem_of_Thailand

Image du blog Herald Dick Magazine

Je l’observe qui plane, avec l’air innocent,
Porté par son plumage et ses muscles puissants :
C’est le fier volatile à la voix souveraine,
Celui qui meurt de soif auprès de la fontaine.

Quand il dit son désir, ça devient une loi ;
Son âme, semble-t-il, est celle d’un grand roi,
Il est toujours partant pour la grande aventure,
Il voudra bien guider l’humanité future.

Mais n’offrez pas à boire à ce bon potentat,
Sinon vous le verrez dans un drôle d’état ;
D’être ivre auprès des flots, s’il avait l’infortune,
Son sort serait remis au pardon de Neptune.