Arbre à sangliers

Schoenhausen

Composition de Cochonfucius

C’est un arbre qui pousse auprès d’une eau dormante,
Dans un lieu que les vents nullement ne tourmentent ;
On distingue de loin son profil de géant,
Monument végétal qu’entoure le néant.

L’arbre est porteur de fruits dans lesquels, effroyables,
Logent des sangliers (la chose est peu croyable).
D’intrépides chasseurs, qui voudraient les cueillir,
Par d’invisibles trolls se font mal accueillir.

Le seul moyen, dit-on, d’avoir ces fruits étranges
Est de les faire prendre, un jour, par un archange ;
Les archanges, pourtant, que j’ai pu fréquenter
M’ont objecté qu’ils ont d’autres chats à fouetter.

Advertisements