Démon forestier

Huelgoat

Composition de Cochonfucius

Un démon s’établit dans la forêt sonore,
Il en parcourt la route avec ses pieds légers ;
Lorsque la nuit s’achève, il fait peur aux bergers
Blottis sur la lisière en attendant l’aurore.

Il voudrait, dans ces bois, trouver une amoureuse,
Une douce compagne, une biche peureuse,
Il charmerait ses jours par de vieilles chansons
Et se ferait, le soir, son donneur de leçons.

Dans le ciel de sinople est la truite sorcière,
Au monstre forestier songeant, des nuits entières ;
Et alors, ces deux-là, se rencontreront-ils ?
Tu voudrais le savoir. Le destin est subtil.

Advertisements