Sagesse valdoisienne

frosted09

Composition de Cochonfucius

Au loin, dans le Val d’Oise, est un homme subtil ;
Il arpente la friche humblement arrosée
Certains jours par la pluie, d’autres par la rosée,
Afin d’y découvrir les belles fleurs d’avril.

Les oiseaux des forêts lui dédient leur babil ;
Il médite souvent, à tête reposée,
Sur une mélodie par ceux-là composée :
« Ils sont forts, ces petits ! », ainsi en conclut-il.

Son chemin est bien long, puisque la friche est vaste ;
Mais il aime explorer ce lieu plein de contrastes,
Sans porter avec lui beaucoup de provisions.

Aux contraintes du temps il n’aime se soumettre.
Par terre, il a trouvé un vieux bâton de Maître
Qu’il arbore en chemin, par simple dérision.

Advertisements