une déploration (en hommage à Roger Lefebvre)

Pablo_Picasso_PIP003

Toile de Picasso

J’aurais voulu chanter des mondes idylliques,
Mais mon coeur se renferme ainsi qu’un escargot.
J’aurais été athlète, aux athéniens portiques,
Marin de haute mer ou cueilleur d’abricots…

Mais voilà, je survis dans ce monde merdique,
Comme en un tas de viande un modeste asticot,
Je traite mes voisins de façon pacifique
Et nous nous regardons en mangeant du gigot.

J’aurais voulu graver des strophes impériales
Ou célébrer ma joie ainsi qu’une cigale,
Honorer des héros par-­delà leur trépas ;

Mais je suis là, timide, et ma plume en déroute
Glane des mots banals au long des tristes routes,
Tels qu’en les relisant, je ne les comprends pas.

Advertisements