De gallo et porco

Cochon-coq.png

Image d’Héraldie

Le cochon et le coq, dans l’ombre et dans l’azur,
Savouraient le printemps, comme font les coeurs purs.
Ces deux esprits sereins et délivrés du doute
Depuis le matin frais suivaient la grande route.

Oubliant les beautés dont ils furent amants,
Ensemble ils ont passé d’agréables moments
Loin de leurs deux maisons qu’envahissent les livres
Et sans jamais entrer aux lieux où l’on s’enivre.

Comme l’abeille allant tout un jour sous le ciel,
Qui d’un peu de nectar, chaque jour, fait du miel,
Ils se sont satisfaits de quelques fleurs choisies
Pour nourrir, en ce jour, leur humble poésie.

Advertisements