Rencontrer un pluvian

pluvian

Dessin de Gotlib

Je voudrais rencontrer un pluvian fluviatile
Pour l’écouter chanter, là-bas, sous le ciel noir ;
Si l’oiseau, en plein jour, est fort plaisant à voir,
La nuit fait émerger ses mélodies subtiles.

Il se tiendrait, repu, sur la rive fertile.
Les insectes diraient leurs mots, sans l’émouvoir ;
Délaissant tout à fait la quête du pouvoir,
Il n’aurait pas non plus de rêves mercantiles.

Mais près du crocodile on est un peu nerveux,
Même, on sent la sueur imprégner les cheveux
En s’approchant, la nuit, de cette grosse brute.

J’irai voir le pluvian quand il sera tout seul ;
Je boirai avec lui ma tasse de tilleul
En écoutant sa voix, plus douce que la flûte.

Advertisements