Aux antipodes du plaisir

by

Toile d’Edvard Munch Aux antipodes du plaisir se forme un territoire sombre où l’esprit semble rétrécir où les dangers sont en grand nombre Ce lieu princesse il faut le fuir nul ne reste là sans encombre tout ce qu’on y ferait grandir au lendemain serait décombres Ton âme une mouvante sphère aura toujours des tours à faire et s’agitera pour un rien Si de moi je n’étais otage vers toi je ferais ce voyage j’entends tes mots ça fait du bien Advertisements

Quelques vieux bouquins au fond d’un grenier

by

Photographie de Doisneau Au poussiéreux grenier, ce soir, je suis monté, Cela fait sursauter une araignée rêveuse… Ah ! Tant de vieux cartons de lettres d’amoureuses, Je ne méritais pas tous ces flots de bonté. Au grenier silencieux, le temps s’est arrêté. J’ai ressenti en moi cette douleur charmeuse. Même si la torpeur du lieu est endormeuse, Il s’en exhale aussi comme un parfum d’été. Ainsi que l’eau sur moi glissent les ans qui passent, Je fais la même chose, et jamais ne m’en lasse : On aime reproduire un geste familier. L’harmonie, je n’y puis parvenir en ce monde, Car j’en suis détourné, seconde après seconde, Par mes livres offrant leurs pages, par milliers.

Croire ou ne pas croire

by

Dessin de Escher Au métier de poète, il s’attache une crainte : C’est (je l’entends souvent) que la vie soit ailleurs. Mais ceux qui de la sorte ont cru me faire peur N’ont sur nul de mes vers laissé la moindre empreinte. Le jour où de rimer sera ma force éteinte, Je laisserai faucher la faux du moissonneur. Chaque jour a besoin d’un geste créateur, Pour avoir quelque chose à fêter d’une pinte. Qu’importe que le thème à chaque fois varie, C’est dans ces autres vers la même âme qui prie, Peu importe avec qui, peu importe en quel lieu. Et c’est pourquoi je vis heureux dans la nature Que le langage soit donné aux créatures, Celles qui ont la foi, celles qui sont sans Dieu.

Un jardin

by

Toile de Vincent Van Gogh Au-dessus du jardin dansent les hirondelles, Leurs enfants sont logés en haut de la maison. Au jardin la chaleur ternit les floraisons, Mais ces couleurs d’été, je les trouve… Continue reading

J’écris au bord de l’eau

by

Toile de Ma Lin Assis au bord de l’eau, je compose un sonnet Directement au dos d’une carte postale ; J’enverrai cette fleur à quatorze pétales A une amie de coeur qu’au lointain… Continue reading

Synchronicité

by

Toile de Max Ernst Apprenons chaque jour la force du silence. Il nous en a fallu, du temps, pour le choisir, Combien nous en avons débattu, à loisir, Mettant sincèrement nos coeurs dans… Continue reading

Un héros de notre enfance

by

Gravure de Gustave Doré Allons-y, dit le chat en enfilant ses bottes. Vers le château de l’ogre il marche d’un bon pas, Ayant fait le meunier marquis de Carabas, Il garde cependant plus d’un… Continue reading

Suivre les arcs-en-ciel

by

Photographie de Doisneau Allons marcher, dit-il, où sont les bouquinistes, Sur les bords de la Seine ils nous accueilleront, En me reconnaissant, bouteilles trouveront ; Prenons le verre en main, car, vraiment ils insistent.… Continue reading

Un primate, une lionne, une licorne, un chien

by

Toile de Dali Allons marcher, dit-il, au long de cette plage, Sans nos enfants, sans rien de notre quotidien, Sans rien que ces deux coeurs, moi le mien, toi le tien, Au ciel nous… Continue reading