Poète, qui t’a dit que j’étais si fragile ?

Toile de William Adolph Bouguereau Poète, qui t’a dit que j’étais si fragile ? Tu penses que mes doigts sont faits de fine argile ? Avoir peur d’une vache, avoue que c’est ringard.… Continue reading

Les mots qui, sous la lune bleue

Toile de Craig Wade Les mots qui, sous la lune bleue Font venir les corbeaux tordus, Traversent le ciel de banlieue, Guidés par un pluvian fondu. Et l’on boit de la bière blonde… Continue reading

Trois rois dans une étable

Composition (NASA et Cochonfucius) Voici venu le temps des récits légendaires ; Par les feuillets froissés continuent d’exister Les héros dont jadis mon coeur fut enchanté, Ceux dont la destinée sortait de l’ordinaire.… Continue reading

Voici venir le temps des légendes sacrées

Toile de Savior Chircop Voici venir le temps des légendes sacrées Par les feuillets froissés les héros d’autrefois s’obstinent à exister comme les personnages de bande dessinée Sur la couverture cartonnée la jolie… Continue reading

Un bonjour en langue des saules

Toile de Ngan Siu Mui Un bonjour en langue des saules, C’est, en effet, silencieux ; Un frémissement des épaules, Un tremblement malicieux. Un bonjour en langue des feuilles, C’est un peu sourd,… Continue reading

Fatrasie

Toile de Caroling Au moment où Paul Verlaine Dévorait une baleine, Survint Benjamin Péret, Lequel de faim se mourait. Charles Leconte de Lisle Disait : C’est pas difficile, Demandons à La Fontaine De découper la baleine. Alors Pierre de Ronsard Verse à chacun… Continue reading

Par un lièvre dans la neige

Photographie de Words41t Par un lièvre dans la neige De mars, des traces de pas Sautillantes comme arpèges ; Mais la neige ne tient pas.

Les pages de la vie en beauté se font suite

Illustration de Borda Les pages de la vie en beauté se font suite. Il n’est donc pas si vain d’y rechercher la gloire, Mais nous ne craignons point d’en vivre les déboires. (L’une… Continue reading

Farceur

Peinture chinoise Un jour le vent a rencontré un arbre, Et Cupidon, un ignoble farceur, Fit que soudain plus ne furent de marbre Le végétal et le fluide danseur. L’arbre disait : « Je ne peux pas… Continue reading