Y a-t-il donc eu rencontre?

Assemblage de Cochonfucius Y a-t-il donc eu rencontre, en ce monde brumeux ? Je me réponds d’un “oui” qui me semble hasardeux. Etait-ce bien ou mal, ce rêve de vouloir Se pencher l’un sur l’autre, ah,… Continue reading

Sonnet pour Nelligan

Toile anonyme Émile Nelligan trouve belle sa blonde ; Il se voit au miroir : « Je suis moins beau », dit-il. Après quoi, il nous sort un argument subtil Sur la permutation qui changerait leur monde.… Continue reading

C’est de ressentir des merveilles

Toile de Waterhouse C’est de ressentir des merveilles Qui fit notre commun sanglot Le téléphone à mon oreille Portait ta voix jamais pareille Toujours fraîche comme de l’eau Et nos échanges sur la toile Tels que… Continue reading

Opacité

Toile de Jacque Hudson-Roate Notre univers qu’ici nous contemplons sans fin Ne donne volontiers sa grille de lecture. Pour vivre le printemps, retirons nos armures, Sachons trouver le fruit qui répond à la faim. Pour… Continue reading

N’en déplaise à Louis Aragon

Toile de Gauguin Aimer n’est pas un tour de force Aimer n’est pas si dur qu’on croit Ce n’est pas un chemin de croix Ni une épreuve qui vous broie Ni un parcours vers le divorce Aimer… Continue reading

Si j’étais un vieux moine, occupé à creuser

Toile de Eduard von Grützner Si j’étais un vieux moine, occupé à creuser Ma tombe en prévision de ma mort éternelle, Je songerais au vin dont j’ai tant abusé Et aux livres dont j’ai surchargé ma… Continue reading

Nous n’avions point souci du temps

Gravure de Gustave Doré Nous n’avions point souci du temps, D’hiver nous faisions un printemps, Le temps pourtant vite s’envole… Hiver, printemps sont des symboles. Nous avions atteint des sommets, Tu brûlais quand… Continue reading

Je ne sais point expliquer l’univers

Photographie NASA Je ne sais point expliquer l’univers ; Mais j’aime voir, par une nuit profonde, Les astres clairs dessous la voûte ronde Marchant au ciel sur des chemins divers. D’admiration, j’ai les yeux… Continue reading

Le sourire d’Hélène

Toile de Quirijn van Brekelenkam De ce siècle il retient le sourire d’Hélène. Cul de plomb, il lui a tant écrit de sa main (Au nom propre adressant ces plis de parchemin), Ou… Continue reading