Category Archive: Sonnet

Dynastie épiscopale

Il est évêque aux bois, comme le fut son père ; Les animaux lui sont soumis, d’âme et de corps. Il aide les vivants, accompagne les morts, Il ne laisse personne au fond… Continue reading

L’oiseau Torpon et l’oiseau Torchon

Ils n’ont pas l’esprit bien ouvert, Ces deux oiseaux que, par mégarde, Le duc recruta comme gardes (Ou bien, serait-ce un choix pervers?) Je les entendis avant-hier Chantant les airs d’un mauvais barde… Continue reading

Un rapace au printemps

Planant sur mon jardin de son vol de vainqueur, Il se montre serein dans le jour qui s’allonge ; La Nuit ouvre ses bras, bientôt, pour qu’il y plonge Et mêle au bruit… Continue reading

Orpailleur de mai

Si tu ne le sais pas, l’orpailleur est retors ! Il peut analyser la poussière dorée; Il excelle à filtrer cette source honorée En se tenant tantôt sur l’un et l’autre bord. Il… Continue reading

Parfum d’antan

La senteur d’une rose étonnamment m’alarme, En laquelle il n’y a pourtant nul souvenir; Ou bien peut-être si ? Ça va me revenir, C’est un moment passé, de sourire ou de larmes. C’était… Continue reading

Piaf-Tonnerre et ses amours

Piaf-Tonnerre autrefois s’engagea par amour, Car en de certains jours il n’eut rien d’autre à faire ; Ces amours, bien souvent, lui devinrent contraires, Lui donnant de l’espoir et l’ôtant, tour à tour.… Continue reading

Sire Lapinot de Gueules

Il traverse un jardin où chantent les abeilles ; Il danse le matin dans les prés verdoyants, Son léger corps qui va comme l’herbe ondoyant Ne saurait déranger le barde qui sommeille. En… Continue reading

Goéland de mai

Tantôt rapide et tantôt lent, Voici le baladin volant ; Savez-vous d’où lui vient sa force ? C’est d’être toujours indolent.

Porte Miraculeuse

Par cette porte, on sort de la ville agitée ; On entre en un chemin qui erre au long des flots Sans que jamais ne l’ait suivi nul matelot, Et l’on y peut… Continue reading