Category Archive: Série de quatrains

Grillon de Chine

by

Encre de Shibata Zeshin À la belle saison, les paysans de Chine Attrapent des grillons qu’ils retiennent captifs D’une cage en bambou dont la structure est fine Et l’extérieur orné d’artistiques motifs. Ces… Continue reading

J’ai cette vieille lettre

by

De source inconnue J’ai cette vieille lettre écrite au stylo bleu Où « le rêve d’un rêve » est évoqué par jeu ; Parfois, je sens en moi sa magie agissante Qui du… Continue reading

Saint Eloi

by

Toile Fabian Perez Mais non, Saint Éloi n’est pas mort, Car son désir n’est qu’endormi. Le saint se montrera plus fort En s’éveillant plus qu’à demi ; Tu verras qu’il a de la… Continue reading

Arthur et Paul

by

Toile de Paul Cadmus Arthur Rimbaud dormait. Verlaine sommeillait. Ils étaient là, couchés, tous deux, comme des frères, S’en allant explorer un univers moins laid, Ou du moins, plus conforme à leurs vives… Continue reading

Green Cocktail for Paul Verlaine

by

Toile de Nik Helbig La bière, le whisky, c’est cela seul qui branche Un coeur trop assoiffé, s’abreuvant loin de vous. Le patron est patient au long de la nuit blanche, Mais, quant… Continue reading

Les fourmis

by

Toile de John Dawson Les fourmis, au réveil, sortent de leur caserne ; Le jour est déjà clair, pas besoin de lanternes. Chacune suit la route, et prend, chemin faisant, L’air de ce beau… Continue reading

Les mots qui, sous la lune bleue

by

Toile de Craig Wade Les mots qui, sous la lune bleue Font venir les corbeaux tordus, Traversent le ciel de banlieue, Guidés par un pluvian fondu. Et l’on boit de la bière blonde… Continue reading

Fatrasie

by

Toile de Caroling Au moment où Paul Verlaine Dévorait une baleine, Survint Benjamin Péret, Lequel de faim se mourait. Charles Leconte de Lisle Disait : C’est pas difficile, Demandons à La Fontaine De découper la baleine. Alors Pierre de Ronsard Verse à chacun… Continue reading

Farceur

by

Peinture chinoise Un jour le vent a rencontré un arbre, Et Cupidon, un ignoble farceur, Fit que soudain plus ne furent de marbre Le végétal et le fluide danseur. L’arbre disait : « Je ne peux pas… Continue reading