Category Archive: La plume et l’encrier

Le miroir et la chandelle

Toile de Giovanni Reder Mes textes composés aux lueurs des chandelles Sont démultipliés par d’étranges miroirs. Lectrices et lecteurs viennent alors les voir ; Parmi ces visiteurs, quelques-­uns sont fidèles. Ils ne verront ici aucune idée nouvelle, Ni leçon qui viendrait renforcer leur savoir, Ils trouvent de mon coeur les naïfs désespoirs Et, malgré ces derniers, que je vois la vie belle. Pourquoi l’alexandrin et pourquoi le sonnet ? Un auteur qui ni l’un ni l’autre ne connaît Ferait sans doute mieux d’écrire de la prose. Oui, mais c’est ma vision et c’est mon univers, Mes personnages qui veulent parler en vers, Le prince, le renard, le serpent et la rose. Advertisements

Cinq ornithorynques

Peinture sur soie L’ornithorynque jaune a dit : « Pas de complaintes, La poésie c’est pour proclamer le bonheur ». J’ai répondu : « Si tu peux faire le donneur De leçons, ta… Continue reading

Carpe diem

Toile de Georgia O’Keeffe L’homme à ses lendemains ne cesse de penser, Cette façon de faire est probablement vaine. L’avenir dosera les bonheurs et les peines, Mais respecter nos plans, il en est… Continue reading

Le cochon et l’hirondelle

Toile de Fragonard L’hirondelle appela le cochon au parloir, Pour qu’il eût l’occasion de déclarer sa flamme. Le cochon n’osait pas (timide était son âme, Il n’était pas du genre à se faire… Continue reading

Le boulevard

Toile de Lajos Tihanyi Le vent du boulevard évapore mes larmes. En suivant ses trottoirs, en assemblant des mots, Je songe à cette vie qui parfois me désarme, Je vais à petits pas,… Continue reading

Un art de lire

Pièce de Riccardo Guasco Le sens d’une écriture, il est dans le regard D’un lecteur appliqué à lire entre les lignes. Dans son esprit limpide, il assemble les signes, Et la révélation lui… Continue reading

Cosmologie barbare

Toile de Christopher Walde Les astres vagabonds sont aimés des poètes, Surtout ceux dont le cours va vers un but fatal. Je les vois parcourir les voûtes de cristal Qui servent de barrière… Continue reading

Le rimeur

Toile de Brueghel Le rimeur est heureux s’il croit avoir du style, S’il se sent souverain de la forme et du fond, S’il croit pêcher le sens à l’abîme profond ; Mais le sens, par nature, est chose plus subtile. Les mots ne savent prendre attitude servile, Assemblages entre eux par surprise se font, Se croire leur patron, c’est être leur bouffon, Peu leur chaut, en effet, de se savoir utiles. Ne les lance donc pas à coups de manivelle, Mais écoute leur voix toujours un peu nouvelle ; Avant que d’assembler, regarde les fragments. Ainsi qu’un échelon vers un beau théorème, Chaque vers contribue au bâti d’un poème, Comme, pierre après pierre, émerge un monument.

Amitié sur un forum

pour Luciole Peinture de Sushi Sawaki Le prince apprivoisant son copain le renard Se sent de plus en plus chez lui sur cette terre ; Vague est le souvenir de la lointaine sphère Où une fleur l’avait subjugué par son art. Ainsi, quand notre vie prend un nouveau départ, Ce qui venait avant, nous voudrions le taire ; Mais fort heureusement, cela ne peut se faire : Barbe-­Bleue doit un jour ouvrir tous ses placards. Merci donc au forum qui m’a permis de dire En un sonnet par jour mon meilleur et mon pire, Et d’avoir eu patience, et d’avoir eu pitié. Le renard et le prince ont partagé leurs rêves, Ce qui à leur douleur a pu mettre une trêve ; Merci à qui me lit avec cette amitié.