Hydre paresseuse

monster

Je veux demeurer sans rien faire,
Car le travail est mortifère ;
C’est cet art de l’oisiveté
Qui mon prestige me confère.

Advertisement