Poisson de Bounine

fish

Des torrents, ce poisson recherche le danger,
Qui toujours préféra la montagne à la plaine ;
L’ondine de ces eaux n’est certes pas vilaine,
En sa chambre aquatique elle aime l’héberger.

L’ondin, son compagnon, n’en est pas outragé,
Il va se consoler auprès d’une sirène ;
Chacun d’eux l’a compris, la jalousie est vaine,
Ça n’aurait aucun sens de vouloir se venger.

Seuls de mauvais esprits vont rechercher des torts,
Jamais Pollux ne fit de reproche à Castor ;
Il savait, quant à lui, que la vindicte est basse.

Le poisson de Bounine est bien accompagné,
L’ondine l’apprécie surtout pour son audace ;
Sa bonne humeur non plus n’est pas à dédaigner.