Caillou qui vient de l’espace

scallop

Les diables ont du ciel un roc précipité,
Pour cela choisissant la nuit la plus propice ;
Était-ce un bon présage, était-ce un maléfice ?
L’abbé sur ce mystère a longtemps médité.

Par nul évangéliste un tel fait n’est cité,
Ni par aucun décret venant du Saint Office ;
Les moines ont choisi d’en tirer bénéfice,
Chose qu’ils font souvent, dans leur simplicité.

Disant que ce bolide était un don de Dieu,
Le peuple construisit une église en ce lieu,
Faite pour abriter cette magique pierre.

Cent mille voyageurs du caillou sont épris,
Qui le trajet pédestre ont en choeur entrepris ;
J’aurai toujours un mot pour eux dans mes prières.

Advertisement