Chapelle au jardin de Verlaine

chapel

Édifice bâti pour on ne sait quel saint,
Peut-être saint Lewis, l’ami de sainte Alice ;
Sur l”autel resplendit l’or du sacré calice,
Pesant est le missel posé sur un coussin.

Sur les vitraux je vois d’héraldiques dessins,
J’y trouve le serpent du Jardin des Délices ;
Parfois, le long d’un mur, un vieux moine se glisse,
De longuement prier son âme a le dessein.

Un retable est orné d’un hérisson en boule
Et d’un flacon porteur de ces mots : Buvez-moi ;
Alice fait un geste, et le hérisson roule.

Le fils du charpentier s’envole avec sa croix
Vers la Tour de Babel alors qu’elle s’écroule ;
Les Mages ont quitté leurs couronnes de rois.