Moulin rustique

windmill

Ce moulin fut construit du bois d’une forêt,
Abritant d’un meunier la présence spectrale ;
Je l’entends réciter des rimes sépulcrales
Ou lire des fragments d’un manuscrit secret.

La meunière eut jadis de ravissants attraits,
Mais que dissimulait modestement un châle ;
Elle n’est à présent qu’un fantôme fort pâle,
La famille n’a point conservé son portrait.

Que ce moulin est sombre ! Il n’a pas de fenêtres ;
Dans son rez-de-chaussée le vent d’hiver pénètre,
D’étranges inconnus viennent y boire un coup.

Le maire veut en faire une zone interdite,
À tous les transgresseurs mettant la corde au cou ;
Mais toujours tourneront ces quatre ailes maudites.