Balade de Polyphème

ship

Jadis le grand Cyclope allait en promenade
Sur les flots transparents, naviguant loin des ports ;
Il préférait les jours où le vent soufflait fort,
Déployant sa vigueur ainsi qu’une Ménade.

Volontiers la sirène avec lui se balade,
Qui jure comme lui par les mille sabords ;
Son joli chant séduit le cuisinier du bord
Et ce bon compagnon, le dauphin des Cyclades.

Je les vois méditer sur l’Être et le Néant
À l’heure vespérale où le Ponant s’enflamme,
Où le soleil s’en va dormir sous l’Océan.

La nef n’a pas d’enseigne et n’a pas d’oriflamme,
Mais le couchant rougit le casque du Géant,
Fils de Poséidon et d’une noble Dame.