Amphore du barde

La belle amphore, à peine utilisée,
D’aise a comblé notre barde adoré ;
Ce récipient richement décoré,
Il lui consacre une ode improvisée.

En évidence elle fut disposée,
Son donateur en est fort honoré ;
Le soleil luit sur ses motifs dorés,
L’ombre s’étend sur la face opposée.

Une potion qui rafraîchit le corps
Inspire au barde un merveilleux accord,
Qui du plus haut des cieux semble descendre.

Le noble chef en oublie ses tourments,
Il se délecte en ce qu’il vient d’entendre ;
Il dit au barde « Ici tout est charmant ».