Grenouille rouge

frog

Étonnante sagesse en faible tête enclose,
Avec la charité, la justice et l’amour ;
Les souvenirs d’antan sagement y reposent,
Eux qui, bien entendu, ne vivront pas toujours.

Cette vie batracienne est une douce chose,
Avec de vrais festins et des trajets bien courts ;
Avec les gais propos d’une grenouille rose,
Puis d’un roseau pensant les étonnants discours.

Par mille petits riens son âme est divertie,
Dont la pure candeur n’est jamais pervertie;
Un temps de solitude, un temps pour l’amitié.

En visite parfois vient une noble Dame
Qui dit «Cet animal n’est point de bénitier,
De notre mécréance est rallumée la flamme».