Quelques fruits du premier jardin

fruit

Le chemin du verger, qui peut le trouver long ?
En ce lieu, plus d’un fruit attend qu’on le dévore;
Le plus énorme est jaune et rond comme un ballon,
Un oiseau le célèbre en son jargon sonore.

Si sur le mauve fruit tu poses ton talon,
Prends bien garde à la flamme, il contient du phosphore;
Pour savourer sa chair, un peu nous la salons,
Cela vaut un gibier, et même plus encore.

Nous aimons ce jardin que n’entoure aucun mur,
Rien ne nous y oblige à manger une pomme;
Pour répondre au serpent nous sommes assez mûrs.

Tous les fruits sont présents pour le bonheur des hommes,
Mais un seul du démon provoque les assauts,
C’est un fin traquenard, ou c’est un piège à sots.