Léger bagage

suitcase

Un voyage lointain commence au premier pas,
Bienheureux le routard qui ne s’encombre guère ;
Satisfait de marcher, loin des plaisirs vulgaires,
Loin de tout ce confort qui ne lui manque pas.

Légère la boisson, bien frugaux les repas ;
Il n’est pas exigeant, ce marcheur solitaire ;
Mais il se sent chez lui sur la planète Terre,
Acceptant sa naissance ainsi que son trépas.

Un vespéral oiseau chante quand la nuit tombe,
Posé au cimetière où sont de grises tombes ;
On peut entendre aussi la voix d’un vieux corbeau.

De cet errant, la vie est un combat sans armes ;
Au quotidien effort il sait trouver du charme,
Il n’est donc point pressé d’aller dans un tombeau.