Dame Cabrette

goat

C’est la chèvre sans maître, elle vit loin du monde,
Elle est sur un blason digne de figurer ;
On ne lui connaît point d’orgueil démesuré,
Elle dont l’existence en modestie se fonde.

Ne cultivant jamais l’inutile faconde,
Elle tient cependant des propos assurés ;
Elle parle aux oiseaux, ceux du ciel azuré
Et ceux qui sont cachés dans la forêt profonde.

Elle a quelques enfants qu’elle soigne et dorlote,
Qui savent se tenir et jamais ne complotent,
Savourant les propos de leur cousin, le porc.

La chèvre, qui jamais ne fait rien d’arbitraire,
À nul autre animal ne veut causer de tort ;
Aucun de ses voisins ne lui sera contraire.