Tavernier songeur

jug

De ce troquet, ne passons pas au large,
C’est justement l’endroit dont je rêvais ;
D’un peu de vin partageons les bienfaits,
L’animation, le tavernier s’en charge.

Ce vieux barman de ce monde est en marge,
Pardonnons-lui, personne n’est parfait ;
Déjà, bien jeune, en ce lieu je buvais
(Modérément, soit dit à ma décharge).

Quand un touriste arrive des lointains,
Nous échangeons des blagues, des histoires
Et des propos, parfois fort incertains.

La nuit, dehors, est de plus en plus noire,
Le tavernier ne perd pas son entrain ;
Il est à l’aise, il est sur son terrain.