Ambicigogne

ambicigogne

Voir une ambicigogne est présage de gloire,
De sa noble présence est le jour embelli ;
Dans un savant traité par Aristote écrit,
On voit de cet oiseau la fidèle mémoire.

Son cri dans la bataille annonce la victoire,
Et le connaissent bien les soldats aguerris ;
Le roi l’entend aussi dans son jardin fleuri,
Commémorant pour lui des exploits méritoires.

On dit qu’elle comprend le langage divin
Et celui du Tibet, qui du ciel est voisin :
C’est ce que nous a dit le duc de Cachemire.

De vous avoir ici, c’est un honneur pour nous,
Ambicigogne, un ange est moins sacré que vous ;
Ayez une pensée pour ceux qui vous admirent.