Hexapode de sinople

hex

Cet hexapode vert au monde se dérobe ;
Il n’a plus trop de ventre, il n’est plus trop joufflu,
C’est un monstre amusant, comme l’on n’en fait plus,
Comme on en chercherait en vain sur tout le globe !

Il n’est point passéiste, il n’est pas technophobe ;
Il a pour compagnons trois démons farfelus
Qui sont, tout comme lui, vigoureux et velus,
Mais aussi fort vaillants, et paisibles, et probes.

Hélas, qui reconnaît l’hexapode aujourd’hui ?
Loin des lieux fréquentés, il traîne son ennui,
D’étranges souvenirs surgissant dans son âme.

Jadis, il séduisait, de son regard de flamme
Celles qui l’appelaient leur monstre ravissant ;
Car le sens de la drague, il l’avait dans le sang.

Advertisement