La coupe de Bacchus

upnu

La coupe de Bacchus est en pleine lumière ;
Il la remplit souvent, il boit quand il est tard,
Nulle envie de dormir ne charge sa paupière,
Et en peu d’occasions sommeille son regard.

Il a tantôt du vin, et tantôt de la bière
Dans les étés flambants, dans les hivers blafards,
Il boit en évoquant l’humanité première
Qui ne comportait presque aucun pilier de bar.

Il adore la vigne et son feuillage tendre.
Il aime le marron qu’on chauffe sous la cendre
Et le fromage aussi, dont le parfum est fort.

Contemplant les reflets du charmant paysage,
Il rit de tous les plis de son rouge visage ;
Il fait partie des dieux qui attendent leur mort.

Advertisements