Visage de l’hiver

updv

J’ai cru te voir, visage de l’hiver,
Toi qui jadis enchantais l’univers
Et maintenant le noies dans la grisaille :
Je te console en de modestes vers.

Advertisements