Poissonnier volant

imt

Pêchant depuis le temps du miracle au Thabor,
Il a bâti son nid sur l’argile rougie ;
Depuis bien des années, il voudrait, par magie,
Capturer dans ces eaux le petit poisson d’or.

Et ce poissonnier prend au matin son essor,
Plus fier que les démons de la mythologie
(Mais il n’a point de part à leurs sombres orgies).
Les poissons sous la pierre ont abrité leur corps.

Point ne veulent subir, des serres effilées,
La caresse cruelle à leur chair profilée ;
Ils vont donc se cacher tout au fond d’un lagon.

Ces beaux poissons marins ont le moral en berne ;
Le rapace porté par le vent de galerne
Les remplit de terreur, il leur semble un dragon.