Abel-Goupil et Goupil-Caïn

tesgim

Du dieu Renard, les héritiers
Sont l’un pour l’autre sans pitié :
Chacun voudrait, par testament,
Recevoir l’Univers entier.

Advertisements