Serpent démiurge

chira

Le serpent fit ce monde au gré de sa mémoire,
Il ne l’a pas bien fait, l’acte fut si soudain !
Il ne corrige rien, c’est un serpent hautain,
La retouche vaudrait offense pour sa gloire.

Il n’a jamais compris le sens du verbe «croire»,
Je lui ai précisé, mais ce fut bien en vain,
Je faisais tout cela pour qu’il lui en souvînt,
Mais non, son ignorance emporta la victoire.

J’avais, comme prophète, une telle rigueur
Que l’univers était appuyé sur mon coeur :
Je ne me prenais pas pour un être suprême.

Ceci est un sonnet, ce n’est pas un roman,
Et ce texte et ma vie finiront simplement :
Quand l’encrier se vide, on écrit tout de même.

Advertisements