Sagesse du loup blanc

image de l’auteur

Le loup blanc, reflétant le monde en ses grands yeux,
Dissimule au public sa sagesse immortelle ;
Car celle des humains, en général, n’est telle
Qu’ils veuillent partager ce don venu des cieux.

Ce carnassier comprend que se taire vaut mieux
Que d’offrir aux passants des sentences trop belles,
De parfaites idées, d’impressionnants modèles ;
Un prophète, souvent, ne devient pas bien vieux.

Son savoir personnel, il le garde en soi-même :
Il admire le feu du ciel le plus suprême
Qui produit en son âme un éternel printemps.

Cette créature est de finesse pourvue,
Mais, bien soigneusement, se dérobe à la vue
Des nuisibles humains, connus depuis longtemps.

Advertisements