Le Seigneur de Tralfamadore

image de l’auteur

Il visite la Terre, ignorant ses dangers,
Nous pouvons contempler sa démarche sereine ;
Il est spécialement admiré des sirènes
Qui jamais n’avaient vu un pareil étranger.

Dans la steppe il avance à petits pas légers,
Il longe un estuaire où chantent les baleines ;
Mais que préfère-t-il, la montagne ou la plaine ?
Il ne veut pas répondre, il n’y a pas songé.

La police voudrait savoir quel rôle il joue ;
Elle fouille en détail l’appartement qu’il loue
Et ne trouve nulle arme, elle fait buisson creux.

Il n’est point conquérant, ce grand seigneur fragile,
Il lit, chaque matin, des livres de Virgile,
Et dans l’après-midi, un grimoire en hébreu.

Advertisements