Prélat sans souci

poligny

image de l’auteur

Face au public qui n’attend rien de toi,
Tu parles bien, tu livres ta pensée,
La tête haute, ou quelquefois baissée,
Tu es conteur (plaisantin, selon moi).

Face au public qui t’entend sans émoi,
Tu n’as jamais une voix offensée ;
Dans ton vieux coeur, ta patience amassée
Calme ton âme et te laisse tout coi.

Comme ils sont clairs, les rayons de ta vue,
Ton âme chante et s’en retrouve émue,
Tu nous transmets les paroles d’antan.

Dans le jardin, je vois ton franc visage
Qui montre bien que ton coeur est content,
Sage prélat, maître du témoignage.

Advertisements