Ambilimier

image de l’auteur

Il peut traquer un ours au fond des bois,
Le menaçant de son double visage ;
Il peut saisir les canards du rivage,
Il peut casser la noisette ou la noix.

Le taureau tremble en entendant sa voix,
De ce rival, les loups prennent ombrage,
Écarte-toi quand il se met en rage,
Car, face à lui, tu ne fais pas le poids.

Et, de ce monstre à la dent blanche et dure,
Un héraldiste a fait une peinture
Qu’il a fixée au mur du Parlement.

En l’image est tant de sagesse enclose
Qu’elle t’émeut et te métamorphose
En pareil fauve, assez profondément.

Advertisements