Fier lépidoptère

weissensee

image de l’auteur

Le joyeux papillon est découvreur de mondes,
Il parcourt des circuits, des allers, des retours,
S’en va planant un peu, brûlé aux feux du jour,
Et buvant sur la fleur le nectar qui l’inonde.

Le vent parfois rugit et la tempête gronde ;
À l’horizon se dresse une imposante tour ;
Un volatile vient, l’oiseau semble un vautour
Qui traverse le ciel, ce prédateur immonde.

Mais je vole toujours, et voici que je vois
Un vieux rhapsode errant qui me montre du doigt
Dans un bois de cyprès, semé de blanches pierres.

Il aime herboriser dans le désert du temps,
Il aime contempler les fleurs des cimetières
Et te dire bonjour, papillon voletant.

Advertisements