Ambipalmipède

Combreux

image de l’auteur

C’est le joli chant de l’averse
Qui me rassure et qui me berce,
J’aime patauger en avril
Et savourer des proies diverses.

Advertisements