Clown de Verlaine

Mortemer
image de l’auteur

Je suis le clown malin, je peux tout imiter;
Je manie de l’humour l’indomptable puissance,
Je trouve au fond de moi la force et l’assurance
Sous couvert de sottise et de simplicité.

Je plaisante à loisir, et sans nécessité,
Oubliant tout respect, cultivant l’arrogance;
Le public indigné recule quand j’avance,
Car mon esprit moqueur ne sait se limiter.

Chaque heure, chaque instant de ma clownesque vie
Me dérobe à moi-même, au tombeau me convie,
Une saveur funèbre imprègne mes discours.

Le clown, tel le Sauveur qui sur sa croix trépasse,
Se moque de Tartuffe et de ses messes basses ;
Il vit selon la Loi qu’il prêche tous les jours.

Advertisements