Pégase au printemps

parpaings

image de l’auteur

Voici le bel avril, que les chevaux s’envolent ;
C’est pour nous emmener loin des murs de l’école,
Pour voler jusqu’au bout d’un rêve de printemps,
Lire une heure sans nom sur une montre molle.

Advertisements