Birague voit un dragon

Barlin

image de l’auteur

«Comment, cousin Dragon, veux-tu être nommé?»
«Que fais-tu en ces lieux, humain plein de courage?»
«Moi? Je change d’endroit, tel un amant volage,
Je sais que, par certains, je peux être blâmé.»

«Tu n’es pas de ceux-là que j’aime consumer,
Ni de ces malchanceux que l’on met en servage ;
Et tu ne trembles point, quand les combats font rage.»
«Je n’ai pas peur des coups, mais j’ai peur d’être aimé.»

«Que veux-tu, compagnon, nos vies sont malaisées,
Et la tienne et la mienne ont beau être prisées,
Peu de gens prennent part à nos jeux dangereux ;

Tels des rats s’abritant dans les jours de tourmente,
Leur raison est nommée “prudence véhémente”.
Ne deviens pas comme eux, chevalier courageux.»

Advertisements