Multiples sagesses

yin-yang

image de l’auteur

Sage est la brise qui soupire
Et qui se taira tout à coup ;
Sage la forêt que j’admire
Et dont les chemins sont si doux.

Aucun besoin de le leur dire,
Mais je vous le raconte, à vous,
Ça vous fait quelque chose à lire,
Si, du moins, c’est à votre goût.

Heureux d’une humble destinée,
J’ai traversé bien des années :
Le temps qui reste sera court.

Brise et forêt, sans être émues,
Se déroberont à ma vue
Quand se perdra l’éclat du jour.

Advertisements