Vair-Tikal

vair-Tikal

image de l’auteur

Dorment ici des souverains,
Une forêt leur fait de de l’ombre ;
Ils ont du vin, ils ont du grain,
Leur tombe a des trésors sans nombre.

En leur honneur, buvons un coup,
La mort vers nous aussi chemine ;
Au quetzal répond le coucou,
Oiseaux, gardez-vous de l’hermine.

Roi de Tikal, héros barbu,
Te souvient-il de tes amantes ?
À ta santé, nous avons bu,
Majesté de la dalle en pente.