Dieu des tonneaux

d-d-tnl

image de l’auteur

Auprès d’un tonneau d’ambroisie,
Ce petit dieu passe ses jours ;
Il aime aussi le malvoisie,
Il n’a jamais connu l’amour.

Je lui offre une poésie
Où je raconte mes douleurs ;
Mais il est atteint d’amnésie
Et ne retient pas ces malheurs.

Il boit alors, sans frénésie,
À notre vie, à notre mort ;
Il dit : «Garde-toi d’hérésie,
Car tu en aurais des remords.»

Advertisements